Accident entre une trottinette électrique et une voiture

Le nombre d’usagers de trottinettes électriques étant en forte hausse, les risques d’accident impliquant un conducteur de trottinette électrique et une voiture sont eux aussi en augmentation. Jusque fin octobre 2019, un flou juridique régnait au sujet de la réglementation et des droits des utilisateurs des trottinettes électriques. En effet, de nombreuses interrogations au sujet de leur circulation restaient en suspens, causant ainsi de nombreux problèmes. Ainsi, une modification du code de la route s’avérait plus que nécessaire afin de lutter contre tout type de comportement dangereux.

Les types d’accidents impliquant une trottinette électrique et une voiture

 

Depuis le 25 octobre 2019, le gouvernement a fait modifier le code de la route afin d’y intégrer une partie relative à l’utilisation des trottinettes électriques en agglomération et en dehors. Les utilisateurs de ce genre d’engins de déplacements personnel motorisés (EDPM) ont pour obligation de circuler sur les pistes cyclables ou sur les routes (en cas d’absence de pistes cyclables).


Par ailleurs, il est à noter que tout utilisateur d’une trottinette électrique (y compris celles en libre-service) a l’obligation de posséder une assurance responsabilité civile. Elle permettra ainsi de couvrir tout type de dommages causés à autrui. Il est vivement conseillé pour le conducteur de la trottinette à moteur de se renseigner auprès de son assureur afin de vérifier que son contrat d’assurance habitation est bien adapté à l’utilisation de ce genre d’EDPM ou de souscrire un contrat d’assurance spécifique

Deux situations accidentelles impliquant une trottinette électrique et une voiture peuvent ainsi se présenter. Dans le cas où un utilisateur de trottinette électrique (y compris le cas d’une trottinette électrique en libre-service) se fait percuter par une voiture : 

  • Si le conducteur de l’EDPM n’a pas commis de faute et qu’il est blessé, il pourra être indemnisé par le conducteur de la voiture ou par l’assureur du responsable. 

  • Dans le cas contraire où il a commis une faute et qu’il est blessé, l’usager de la trottinette électrique pourra voir son droit à indemnisation réduit, voir dans certains cas, exclu.

 

Les règles du code de la route et, plus généralement, les règles de sécurité et de prudence doivent impérativement être respectée. Dans le cas contraire cela peut avoir des conséquences dramatiques. 

L’importance d’être conseillé par un avocat à la suite d’un accident

 

Que vous soyez l’utilisateur de la trottinette électrique ou une victime impliquée dans un accident avec une trottinette électrique, le cabinet TCN Avocats vous accompagne dans les démarches d’indemnisation de vos dommages corporels et/ou matériels à la suite de votre accident.

 

Son rôle est de vous assister et de vous défendre afin de faire valoir vos droits devant le tribunal dans le cas où l’indemnisation négociée avec le responsable directement ou l’assureur du responsable n’est pas suffisante. Par ailleurs, le cabinet TCN Avocats sera à l’écoute de vos besoins et vous accompagnera tout au long de vos démarches d’indemnisation. Son haut niveau d’expertise apportera à votre dossier tous les éléments nécessaires pour que vous soyez indemnisé de la manière la plus juste.


Vous avez des interrogations au sujet d’une indemnisation à la suite d’un accident impliquant une trottinette électrique et une voiture ? À la suite de votre accident, vous souhaitez confier votre dossier à un avocat expert en indemnisation des dommages corporels et matériels ?

Faites nous part de votre situation en contactant le cabinet TCN Avocats par mail, par téléphone ou via le formulaire disponible sur notre site internet. Réactif, le cabinet TCN Avocats s’engage à vous répondre de manière totalement personnalisée et ce, dans les 48 heures.

 

Faire confiance au cabinet TCN Avocats, c’est l’assurance d’une juste indemnisation. 

Les informations recueillies dans ce formulaire sont enregistrées et conservées dans un fichier informatisé. Elles sont transmises aux équipes en charge du suivi de vos demandes. Conformément au Règlement général sur la protection des données (RGPD), vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier ou supprimer. Vous pouvez également exercer votre droit de limitation du traitement et votre droit à la portabilité des données en nous contactant. Voir les mentions légales.

Contactez-nous