Indemnisation de séquelles à la suite d’une fracture cervicale

Appeler le cabinet

01 44 77 96 00

Envoyer un message

Formulaire de contact

Vous souffrez d’une fracture cervicale à la suite d’un accident de la circulation, d’une chute vertigineuse ou d’un incident domestique ? Cela peut vite devenir un handicap et vous devez vous faire examiner par un spécialiste. En cas de séquelles, n’hésitez pas à contacter un avocat qui saura faire valoir vos droits et vous guider dans la procédure d’indemnisation.

Rachis cervical, traumatisme cervical, fracture cervicale : de quoi parle-t-on?

Le rachis cervical constitue concrètement la partie de la colonne vertébrale située au niveau du cou. Il est composé de sept vertèbres médicalement répertoriées de C1 à C7. Il permet le soutien de la tête mais aussi de protéger au mieux la moelle épinière et tout un ensemble de nerfs.

La fracture cervicale correspond à une rupture ou atteinte osseuse à la différence d’une entorse qui touche seulement l’articulation. Elle apparaît souvent à l’issue d’un choc violent et brutal résultant d’un accident de la circulation, d’un accident de travail ou de la pratique d’une activité sportive. Vous souffrez probablement d’une fracture cervicale lorsque vous observez une douleur soudaine, d’intensité forte, apparue quelques minutes après l’accident ou la chute.

En principe, cette séquelle est réversible après des séances poussées de kinésithérapie. Toutefois, la fracture des cervicales peut également entraîner des troubles conséquents qui affectent durablement la situation de la victime.

La fracture cervicale ou traumatisme cervical n’est souvent pas la seule séquelle observée à la suite de l’accident. A cause des déformations, la fracture est, la plupart du temps, accompagnée de troubles fonctionnels ou d’atteintes neurologiques multiples. En voici une liste non exhaustive :

  • trouble de l’équilibre
  • complications respiratoires
  • douleur liée à la compression de certains nerfs
  • traumatisme crânien associé
  • tétraplégie

Certaines autres pathologies peuvent être observées : atteinte respiratoire, thrombose veineuse, dénutrition ou encore une infection urinaire.

En France, la fracture du rachis cervical concerne majoritairement les hommes.

L’expertise médico-légale à la suite d’un traumatisme cervical

Vous êtes victime d’une fracture du rachis cervical ? La première étape est la constatation de vos séquelles corporelles par un médecin habilité.

L’expertise médico-légale et l’examen neurologique permettent d’évaluer :

  • la douleur ressentie
  • la raideur cervicale
  • la présence d’hématome
  • le déficit neurologique
  • la motricité
  • la sensibilité

Ils sont accompagnés d’examens médicaux approfondis et complets tels que des radiographies ou des scanners du cou et de la colonne vertébrale. La radiologie permet d’identifier les potentielles lésions, leur importance et leur stabilité.

Selon les observations, le médecin peut vous conseiller une intervention chirurgicale suivie d’un accompagnement kinésithérapique. Il peut aussi vous prescrire le simple port d’un collier cervical rigide comme une minerve ou des exercices comme celui de la traction cervicale.

Cependant, l’expertise peut révéler des séquelles beaucoup plus graves et traumatisantes comme un handicap à vie. Votre fracture peut toucher la colonne vertébrale et entraîner la tétraplégie et donc une absence de motricité.

Peu importe la gravité des lésions, vous êtes en mesure d’obtenir une indemnisation de séquelles à la suite d’une fracture cervicale. Pour cela, vous pouvez consulter un avocat qui, grâce à l’expertise médicale, pourra identifier les postes de préjudice qui correspondent à votre situation. En effet, la nomenclature Dintilhac a prévu tout un ensemble de chefs de préjudice afin de favoriser la réparation intégrale de vos préjudices. Si vous souffrez de dommages corporels graves avec une fracture cervicale, votre avocat droit du dommage corporel Paris pourra obtenir une indemnisation qui couvrira l’ensemble de vos frais de soins et de santé, des équipements pour adapter votre logement et/ou votre véhicule, les éventuelles pertes de salaire pendant le rétablissement ou pour le futur…

L’évaluation de vos préjudices n’est possible que lorsque votre état de santé est stable ou consolidé. Le montant de l’indemnisation dépend alors de la gravité des séquelles et des préjudices permanents identifiés. Dans l’hypothèse d’un accident causé par un responsable c’est l’assureur de ce dernier qui doit vous allouer les sommes correspondant à vos préjudices.

Un avocat traumatisme cervical à vos côtés

Faire appel à un avocat expert en traumatisme cervical est primordial pour vous accompagner et vous soutenir dans la procédure d’indemnisation.

L’expertise et le suivi du cabinet TCN Avocats sont essentiels pour s’assurer que l’ensemble de vos dommages ont été pris en compte dans l’expertise médicale. En effet, cela permet par la suite une indemnisation juste, avec des sommes allouées correspondant à chaque poste de préjudice dont vous êtes victime.

Le cabinet TCN Avocats dispose d’une équipe professionnelle en matière de dommages corporels en particulier ceux nés d’un traumatisme du rachis cervical. A l’écoute de la victime et de ses proches, le cabinet TCN avocats propose des prestations adaptées et complètes allant de l’accompagnement pendant l’expertise médicale à la réception des sommes accordées.

Si vous avez été victime d’une fracture cervicale et que vous conservez des séquelles, n’hésitez pas à nous faire part de votre situation par mail, par téléphone ou via le formulaire pour obtenir une indemnisation intégrale de l’ensemble de vos préjudices.

Nos coordonnées

Nous vous répondons sous 48h.

18, avenue de l'Opéra
75001 Paris

    Contactez-nous